frogland


festival col des 1000

daipivodaipivoprogen pleine nature


daipivo

Festifs, de bonne humeur, agités, engagés, enragés, les DAÏPIVO injectent du son frais dans
le reggae français.
Ils vous emporteront dans des contrées mêlant aussi bien reggae et rock, guitares tranchantes et cuivres vivifiants…

 

Le groupe est né en 1987 d’une pLe groupe est né en 1987 d’une première expérience de trois percussionnistes. En 1989, les instruments changent et le trio Basse / Batterie / Guitare ainsi formé‚ s’appellera désormais « DAÏPIVO », trio où l’influence des rythmes reggae Jamaïcains et afros sont omniprésents.A cette formation rythmique de base viennent rapidement se greffer un percussionniste redoutable, un guitariste soliste qui amène une coloration plus rock au groupe et une charmante organiste. Dès ce moment, « DAÏPIVO » a en main tous les éléments rythmiques et mélodiques pour affiner ses compositions originales.remière expérience de trois percussionnistes. En 1989, les instruments changent et le trio Basse / Batterie / Guitare ainsi formé‚ s’appellera désormais « DAÏPIVO », trio où l’influence des rythmes reggae Jamaïcains et afros sont omniprésents.A cette formation rythmique de base viennent rapidement se greffer un percussionniste redoutable, un guitariste soliste qui amène une coloration plus rock au groupe et une charmante organiste. Dès ce moment, « DAÏPIVO » a en main tous les éléments rythmiques et mélodiques pour affiner ses compositions originales.

http://reggae.engatse.online.fr/index.php

 


le reggae

tuxrasta1fcys14tux.png               fan de reggae

pur , root’s , dub et ska

par ce blog j’aimerais faire decouvrir des groupes locaux et autres

root’secours

Voilà 8 ans que ROOT’SECOURS, issu de St-MARCELLIN et de sa capitale GRENOBLE (38), affine sa lame reggae, semant joie de vivre et bonne humeur du haut des 8 âmes qui forment cette famille.
ROOT’SECOURS n’hésite pas à puiser la légèreté du roots-reggae, les larmes du blues, la chaleur du latin et la folie du groove pour une seule sonorité… la LEUR !
C’est au mois d’Avril 2000 que le groupe sort son 1er opus auto-produit : 10 morceaux dont 2 duos avec Bill DERAIME et Mike (SINSEMILIA) !

Puis en 2001-2002, tout en écumant la région Rhône-Alpes et partageant la scène avec de grands artistes (Wailers, Skatalites, Gladiators, Horace Andy, Lee Scratch Perry, Abyssinians, Jimmy Ohid, Baobab, Ruda Salska, Silmarils, Kent…), ROOT’SECOURS assure dans toute la France les 1ères parties de SINSEMILIA*, en passant par des salles comme l’ Elysée Montmartre et la Cigale à Paris, la Halle Tony Garnier et le Transbordeur à Lyon, la fête de l’Humanité (plus de 50000 personnes !!), et de ce fait acquiert une forte et précieuse expérience de la scène…
Ressentant la nécessité d’expulser leur rage (avant implosion) et armé jusqu’aux dents, ROOT’SECOURS a choisi l’humour et le rythme pour dialoguer avec son public car la scène est bien là, son champ de bataille !
La famille poursuit sa route et sort le 28 Octobre 2003, son 2ème album « Rage Dedans » (BMG France), et lance sa tournée nationale 2004 sur la scène du Summum de Grenoble en tête d’affiche, avec, là encore, neuf gars gonflés à bloc, prêts à récolter les bonnes vibrations à suivre…2005, le groupe continue les concerts et sort son troisième album le 15 decembre 2006, « enfant soldat »
http://www.rootsecours.com/

 

raspigaous

Le groupe Raspigaous se forme en 1997 autour du noyau de base qu’était : Lio, Pom, Caro, Greg et Moïse. Ils ramenèrent chacun quelques potes musiciens ce qui amena la formation à plus de 14 musicos ainsi : Lionel Achenza « Lio » au chant, Stéphane Matroux « Momaï » à la basse, Laurent Mallet « Zoul » aux eprcus, Jean Philippe Hernandez « Jeffy » aux cuivre
,Laurent Dapelo « Dapé » à la guitare, Samperi Denis à la guitare, Medhi N’Saibia « kopo » à la batterie, Olivier Martin au clavier, Bruno Sallendrouze « Vikinge » au cuivre, Cabritas dos Santos « Cyr » au violon
Gael Comte choriste, Lynn Tafomat choriste, Gérald Kuentz « Général K » au son. Chaque musiciens venant d’horizons différents (jazz, funk, soul…) ils se retrouvèrent autour de leur passion commune pour le reggae music et le ska. Leur message est politisé tel que leur premier track « L’appel à la ban-derole » vient nous rappeler le triste passage de Vitrolles aux mains du parti du Front National.
Loin des clichés rasta, le groupe tente de se trouver une véritable identité au travers de la scène reggae française. Les différents thèmes abordées, leur énergie débordante et l’originalité de la formation tent à faire des
Raspigaous un groupe dont il faudra s’intéresser dans les années à venir.
A noter que Raspigaus signifie Les têtes de blé sauvage (Ras = tête en arabe et Spigaous = blé sauvage en provencal)

site : http://membres.lycos.fr/raspigaous/ ( en reforme )


Bonjour tout le monde !

tomjames.gifBienvenue sur frogland

 

un blog plutot centré sur la music

j’y parlerais de mes voyages aussi ,loisirs ,travail … un peu de moi !

lydia.gif


Coeur de Dragon... |
Vroum-Vroum |
tout et nimporte koi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon bled moi et ma ville if...
| mon doudou et mes cop
| sirocoque